Externalisation du back office : 4 points clés pour optimiser la cybersécurité 

De plus en plus d’entreprises choisissent d’externaliser leur back-office pour avoir le temps de se concentrer davantage sur leurs activités principales et pour améliorer leur efficacité opérationnelle. Certes, cette approche présente des avantages évidents, mais elle dissimule aussi certains défis, notamment ceux liés à la sécurité des données. La cybersécurité mérite une réflexion approfondie si vous envisagez de confier à un prestataire externe certains de vos processus métiers. Pour réduire les risques, voici 4 points clés à découvrir et à appliquer.

L’importance de la cybersécurité dans le cadre de l’externalisation du back office

La cybersécurité est cruciale lors de l’externalisation du back office, où des fonctions telles que le traitement des données, la comptabilité, le télésecrétariat et la gestion des ressources humaines sont déléguées pour optimiser l’efficacité, maîtriser les coûts et se recentrer sur le cœur de métier.

Cependant, l’externalisation expose votre entreprise à des risques accrus, notamment en matière de sécurité informatique, car le back office traite souvent des informations sensibles telles que des données personnelles, financières et des stratégies commerciales. Ces informations, partagées avec un prestataire externe, doivent être impérativement protégées pour éviter tout accès non autorisé.

La cybersécurité est d’une importance capitale en raison des réglementations en vigueur, notamment le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Le responsable des informations, qu’il soit votre entreprise ou le prestataire externe, est tenu de garantir la sécurité des données collectées, conformément à l’obligation légale imposée par le RGPD. Ainsi, chaque partie impliquée dans l’externalisation doit s’engager à respecter ces réglementations, assurant ainsi la sécurité du système d’information et la confidentialité des données numériques.

4 solutions clés pour optimiser la cybersécurité dans le cadre de l’externalisation du back office

Voici les principaux aspects à considérer pour améliorer la cybersécurité lors de l’externalisation du back office.

1. Catégoriser les données numériques

La catégorisation des données numériques vise à mieux identifier, à organiser et à sécuriser les informations critiques. Voici quelques conseils pour catégoriser efficacement vos données numériques :

  • Identifiez les types de données sensibles que votre back office a l’habitude de traiter. Il peut s’agir de données financières, d’informations personnelles ou de secrets commerciaux ;
  • Prenez en compte les réglementations applicables, comme le RGPD, afin d’identifier les données sont considérées comme sensibles ;
  • Catégorisez les données selon leur importance, leur niveau de confidentialité et leur criticité pour l’entreprise ;
  • Utilisez des étiquettes de classification afin de distinguer les données selon leur sensibilité. Vous pouvez, par exemple, appliquer les étiquettes “confidentiel”, “interne” et “public”.

2. Concevoir et appliquer une politique d’accès

Une fois les données sensibles identifiées, Il est aussi utile de concevoir des politiques d’accès afin d’identifier les données auxquelles votre prestataire externe a accès. Appliquez un système de contrôle d’accès performant pour garantir que seules les personnes autorisées ont accès à vos informations critiques.

3. Bien choisir votre prestataire d’externalisation

L’externalisation se déroule en plusieurs étapes. Après avoir identifié les fonctions back-office à externaliser et déterminé les données à partager avec le prestataire, vous passez au choix du professionnel.

Dans cette perspective, accordez une attention particulière à des éléments tels que l’expérience, l’expertise technique en externalisation de back-office et les technologies utilisées. La sécurité est cruciale pour établir un partenariat solide, donc privilégiez un prestataire qui s’engage à appliquer des mesures robustes pour préserver la confidentialité de vos données.

Pour sécuriser le stockage et le transfert des fichiers sensibles à travers les réseaux, assurez-vous qu’un système de chiffrement est en place. Les algorithmes de chiffrement doivent être puissants et les clés de codage doivent être gérées de manière adéquate.

4. Appliquer des mesures de protection efficaces

La société d’externalisation que vous avez sélectionnée doit assurer la sécurité de vos applications et de votre projet. En tant que spécialiste, elle peut vous recommander des mesures de protection efficaces pour sécuriser vos données. Par exemple, elle pourrait préconiser la segmentation du réseau, limitant ainsi l’accès des employés aux réseaux tout en offrant un accès plus libre aux serveurs partagés.

De plus, la mise en place de protocoles clairs et stricts est essentielle pour la mise à jour et la gestion des logiciels, des systèmes et des pratiques de cybersécurité. Cette mesure contribue à réduire les nouvelles vulnérabilités que les pirates informatiques pourraient exploiter facilement.

Quelles sont les conséquences de la mauvaise gestion de la cybersécurité dans le cadre de l’externalisation ?

La mauvaise gestion de la sécurité dans le cadre de l’outsourcing du back-office peut entraîner divers écueils.

Parmi les conséquences les plus récurrentes, on peut citer :

  • La fuite de données : Une gestion inadéquate de la sécurité dans le cadre de l’externalisation peut entraîner des fuites de données sensibles. Les conséquences peuvent en être désastreuses pour l’entreprise, telles que la perte de confiance des clients, d’importants impacts financiers, des litiges juridiques ;
  • La violation de la conformité : une mauvaise gestion de la sécurité dans le cadre de l’externalisation peut causer des violations de la conformité, exposant ainsi l’entreprise à des sanctions légales ;
  • La perte de contrôle : une sécurité insuffisante peut causer la perte du contrôle sur les opérations externalisées, car l’entreprise pourrait ne plus avoir aucune visibilité sur la manière dont le prestataire gère ses données et systèmes ;
  • L’interruption de service : Les failles de sécurité peuvent entraîner des interruptions de service. Cela peut avoir des effets directs sur les activités de l’entreprise cliente, en causant des perturbations, des temps d’arrêt et des pertes financières ;
  • La détérioration de votre image : les incidents de sécurité liés à l’externalisation ne sont pas sans conséquence sur la réputation de votre entreprise. Les clients peuvent perdre confiance dans la capacité de l’entreprise à protéger leurs données, ce qui peut entraîner une diminution de la clientèle et des opportunités d’investissement ;
  • Des coûts supplémentaires : La résolution des incidents de sécurité peut causer des coûts supplémentaires qui pourraient réduire la rentabilité de votre entreprise.

Pour éviter ces risques, pensez à bien choisir votre entreprise spécialiste de l’externalisation du back-office.

Procontact, votre partenaire de confiance pour l’externalisation de votre back-office

Confiez à ProContact certaines de vos opérations back-office, telles que l’outsourcing RH, le télésecrétariat, la comptabilité et la gestion fiscale. En faisant de nous votre partenaire, vous garantissez la pérennité de votre investissement. Nous nous engageons à assurer la sécurité des données échangées dans le cadre de l’externalisation, garantissant ainsi la continuité de nos services et préservant votre image de marque auprès de vos clients. ProContact déploie des solutions techniques innovantes pour protéger vos données dans le cadre de l’externalisation de votre back-office.

Pour une collaboration de qualité et fiable, contactez-nous via notre formulaire de contact ou appelez-nous au (+33) 1 84 76 24 03.

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *